Outils-arrow


DEMANDEZ UN PRÉVENTIF

PRODUITS ET CONSULTATION TECHNIQUE AU SERVICE À LA CLIENTÈLE
Vous voulez être sûr du produit à acheter?

+39 0434 70389
info@outils.it

Carbure de tungsten

DESCRIPTION DU PRODUIT

Le carbure de tungstène est un composé inorganique, résultant d'une combinaison de carbone et de tungstène. C'est un matériau réputé très dense, très résistant et très dur (9,0 à l’échelle de Mohs).

Dans les conditions normales de température et de pression, il se trouve sous forme solide (poudre grise). C'est en 1927 qu'un industriel allemand, Friedrich Krupp, découvre un alliage carbure de tungstène-cobalt extrêmement dur, et lui donne alors le nom de Widia qui correspond à Wie Diamant, littéralement « comme du diamant ».

Il est obtenu par chauffage et compression d'un mélange de poudre de tungstène et de poudre de carbone (principalement du noir de carbone) à très haute température, entre 1400 et 2 000 °C.

Propriétés générales

Le carbure de tungstène est un matériau très dur, très dense et très résistant.

Il se trouve à 9,0 sur l'échelle de Mohs, ce qui signifie que presque aucun matériau ne peut le rayer, mis à part certains alliages particuliers et le diamant.

Il possède une très grande résistance aux pressions (nombre de dureté de Vickers de 2242), et aux chocs. Mais il est peu résistant à l'élongation avec un module d'Young de 550 GPa.

Chimiquement, il est très peu réactif, il n'est pas attaqué par les acides ou des bases, exception faite de l'acide nitrique (HNO3) et l'acide fluorhydrique (HF).

Il possède une structure cristalline de type hexagonal, ce qui le rend très compact, donc très dense.

Divers usages

Il convient à divers alliages servant à la confection d'outils devant résister à l'usure comme les scies, les forets, la fraise ou l'outil de tour. Il offre une meilleure résistance à l'usure et à la chaleur que les aciers rapidesdits ARS (ou HSS en anglais) qui sont aussi très employés en usinage.

Il est présent en insert à l'extrémité des pointes à tracer de qualité utilisées par les chaudronniers pour tracer sur la tôle ainsi que par les carreleurs pour marquer la coupe des carreaux de faïence.

Il est aussi utilisé pour faire des balles de munitions et parfois des billes de stylo.

Il est principalement utilisé dans les outils coupants sous sa forme frittée à l'aide de cobalt, qui lui donne la ductilité nécessaire.

On peut l'utiliser aussi dans le revêtement de matériaux pour en diminuer l'usure, par exemple pour les centrifugeuses, on dépose du carbure de tungstène sur les spires pour un blindage plus performant.

Pointes d'une fraise de raboteuse à pics.

En BTP, ce matériau est notamment utilisé dans la réfection de route avec les raboteuses de chaussés :

La raboteuse à pics, équipée de rotors à haute résistance plantés de pointes au carbure de tungstène. Les rotors tournent à grande vitesse et les pointes très dures attaquent puissamment la chaussée.

Détail d'un pneu de bicyclette muni de pointes au carbure de tungstène (une dans chaque crampon).

On peut le retrouver dans certains articles de sport de haut de gamme pour sa résistance et sa rigidité, comme les pointes des bâtons de marche et de ski, des crampons de chaussures ou de pneus de vélo (par exemple des pneus cloutés pour l'hiver)...

Il est enfin utilisé en bijouterie et joaillerie pour faire des bagues et alliances, des montres et des bracelets (essentiellement pour hommes).

foto grana metallo duro